Depuis plusieurs décennies, les attaques contre les biens immobiliers (vol, vandalisme, home-jacking), sont devenues de plus en plus fréquentes dans nos pays européens.
Plus de 50% des systèmes d’alarmes installés suivent une violation de l’immeuble concerné. La sensibilisation à la nécessité de protéger son bien (résidence principale ou secondaire) est le plus souvent liée à une violation dudit bien. Il est regrettable de devoir investir dans un système de défense du bien APRES avoir déjà subit un préjudice matériel et moral (de nombreuses victimes souffrent plus du préjudice psychologique que du préjudice matériel subi).

Un premier conseil est de songer à protéger vos biens AVANT qu’une violation de votre bien ne se produise.

Un second conseil est de réfléchir à vos habitudes (par exemple : laisser une porte ou une fenêtre ouverte en votre absence ou lorsque vous êtes à l’extérieur du bâtiment). Laisser une clef sous le paillasson ou un pot de fleurs sont des comportements presque caricaturaux et pourtant encore bien fréquents. Une fois l’habitude à risque identifiée, changez immédiatement cette façon de faire. La défense de votre bien doit faire partie intégrante de vos réflexes quotidiens. Dans cet esprit, ne confiez vos clefs qu’à des personnes de grande confiance et songez à récupérer le double des clefs confiées à un technicien qui intervient en votre absence (peintre, chauffagiste, électricien, etc.).

Un troisième conseil est d’éviter de s’auto-sécuriser en achetant dans une grande surface ou sur internet des « packs sécurité » ou des appareils faciles à installer sur base de ce que l’on croit bien d’installer. La sécurité est un métier et ne s’improvise pas. Un examen des lieux à protéger, par un professionnel, est une nécessité. Le professionnel peut vous faire, grâce à sa connaissance de son métier, épargner des investissements peu ou pas utiles et au contraire renforcer, à faible coût, la défense de votre immeuble.

Un quatrième conseil est de ne pas négliger les éléments mécaniques ou profit du tout électrique voire de la domotique.

Un ‘bloque volet’, une poutre mobile placée sur la face intérieure de la double porte du garage, un cadenas solide sur le tube de remplissage de la cuve à mazout, une serrure sur les poignées de fenêtre, une chainette solide fixée à la porte d’entrée de l’appartement, etc. sont quelques unes des solutions simples, très peu coûteuses et très efficace pour renforcer sensiblement la défense d’un bien.

Un cinquième conseil est de ne pas avoir de préjugés. Un système de défense peut aussi bien s’installer dans un immeuble en construction que dans un immeuble ancien voire très ancien.

Un système de défense efficace n’est pas nécessairement coûteux si vous considérez qu’en la matière la règle des 80/20 s’applique aussi. Soit avec 20% d’investissement judicieux en défense d’un bien, vous pouvez obtenir 80% d’efficacité.

Il existe plusieurs profils de voleurs.

Principalement on distingue :
suqare-bullet le voleur marginal opportuniste (drogué, petit délinquant récidiviste)
suqare-bullet le professionnel (seul ou en équipe) agissant après repérage

Les voleurs ont le choix parmi de très nombreuses cibles (tous les biens de la rue, du quartier, de la ville). Il est important de les dissuader de cibler VOTRE bien.

C’est une imprudence (porte ou fenêtre ouverte, etc.) qui attirera le plus souvent le marginal opportuniste.

C’est un signe extérieur de richesse (qualité de l’immeuble, voiture de luxe, piscine visible, etc.) qui amènera le professionnel à cibler votre immeuble et ce sont vos ‘mauvaises habitudes’ (une clef confiée temporairement à un technicien complice) qui lui faciliteront la tâche.

Le respect des règles de sécurité évoquées ci-dessus (comportement adéquat) couplées à un ou plusieurs systèmes mécaniques) vont éviter que votre bien ne devienne une ‘cible’ facile.

L’installation de détecteurs extérieurs (maison ou terrasse d’appartement) qui allument
des spots ou projecteurs va déjà indiquer à l’agresseur potentiel que ce bien est une cible’ protégée. Il y a des chances qu’il soit dissuadé de tenter une violation de votre bien et s’en aille à la recherche d’une cible non protégée.

Tout voleur craint de se faire attraper. Pour lui, le ‘coup’ doit être facile et surtout rapide.
De nombreux vols dans les habitations ne durent pas plus de cinq minutes.

D’autres équipements visant la dissuasion existent :
suqare-bullet une clôture de minimum 1,5m
suqare-bullet des haies qui entourent la propriété
suqare-bullet les caméras de surveillance (avec ou sans fil) qui enregistrent les images des intrus sur un disque dur d’ordinateur ou via un cloud. La présence d’une caméra dissuade fortement les candidats intrus.
suqare-bullet les caméras factices
suqare-bullet un détecteur de passage infrarouge (il s’agit d’un capteur, comme dans les ascenseurs) qui, si quelqu’un le traverse, va déclencher soit une lumière (projecteur led) ou un son violent (sirène) qui indique la présence d’une personne dans la zone du détecteur (expl : entrée d’une propriété).
suqare-bullet les interphones (avec ou sans fil) avec ou sans vidéo qui permettent une identification des visiteurs avant d’ouvrir la porte.

L’INTRUSION
Veillez à doter votre bien de portes solides, bien fixées et dotées de serrures de qualité (qui ne peuvent être reproduites qu’à l’appui d’une carte délivrée à l’achat de la serrure).
Retenez qu’un professionnel ne met pas plus d’une minute pour forcer une serrure standard.

Un conseil, même lorsque vous êtes dans votre immeuble, tournez toujours la clef et laissez la sur la serrure (vous éviterez de chercher où vous l’avez posée). Sachez qu’avec un morceau de film plastique (comme un morceau de radiographie sur film plastique ou un filin passé sous la porte pour actionner la clenche) il suffit de quelques secondes pour ouvrir votre porte (même dotée de trois ou cinq points de fermeture) si la clef n’a pas été tournée au moins une fois.

Les autres voies d’entrée sont les fenêtres. Toutes les fenêtres, même les fenêtres de toit (type tabatière). Elles doivent être fermées en votre absence sinon une simple manipulation permet de l’ouvrir, sauf si la pognée est équipée d’une serrure et que celle-ci est en position sécurisée.

Dans les nouvelles constructions ou les rénovations qui incluent les fenêtres, il est possible de doter les fenêtres de vitrage renforcé (il existe différentes variantes dont certaines peu onéreuses et très efficaces, voyez votre spécialiste en sécurité, il vous donnera le conseil personnalisé que vous attendez).

Le voleur qui décide de cibler votre bien va souvent casser une vitre (même si double vitrage) puis passera une main dans l’orifice créé pour tourner la poignée de la fenêtre et entrer. Il ne souhaite pas casser toute la fenêtre (bruit – temps) ni se couper avec des morceaux de verre restant attachés.
Un verre normal cèdera mais si la fenêtre est dotée d’une poignée avec serrure, le voleur devra choisir entre casser toute la vitre ou risquer de se blesser. Dans nombre de cas, il choisira de s’en aller.

Un verre renforcé va sérieusement compliquer sa tâche et dans la plupart des cas, il s’en ira sans entrer.

Le plus sûr moyen de dissuader l’intrusion est d’équiper les fenêtres de détecteurs de
chocs, reliés au réseau électrique ou à piles, (pour le choix du matériel et des emplacements judicieux voyez votre spécialiste en sécurité et défense d’immeuble). Lorsqu’un détecteur réagit à des chocs, il envoie un signal à la centrale d’alarme (installée dans la maison) laquelle est programmée pour réagir.
La centrale peut, selon les modalités choisies par vous : déclencher une sirène extérieure et ou intérieure, envoyer un signal par téléphone au propriétaire, à d’autres personnes désignées, à un centre de surveillance, à la police, etc.
Votre conseiller en défense d’immeuble peut vous suggérer, dans certains cas, une alarme autonome, sans fil, qui fonctionne de manière autonome et déclenche un signal sonore puissant (sécurisation d’un abri de jardin, pool house, etc.).

Selon votre budget, il pourra aussi juger bon de vous proposer, pour débuter la protection de votre bien, une alarme sans fil pour portes et fenêtre. Des contacts magnétiques sont placés à des endroits judicieux et s’ils sont rompus, ils peuvent déclencher une sirène. En vous conseillant un matériel de qualité, il est certain de pouvoir vous aider ultérieurement à renforcer la défense de votre bien avec du matériel compatible (avantage qui n’existe pas avec l’achat de ‘pack’ sécurité en grandes surfaces et sur Internet).

Votre conseiller veillera souvent à vous suggérer d’équiper votre bien d’un système de
détection d’incendie (de fumée, de chaleur, de monoxyde de carbone, de gaz) qui est aussi relié à votre centrale d’alarme ou avec envoi d’un SMS sur votre portable. On oublie trop souvent que les incendies font entre 5 et 10 mille victimes annuellement en France et que l’incendie domestique y est la seconde cause de mortalité infantile.

Un conseil OPAL DEFENSE est d’équiper votre bien d’un extincteur (en cours de validité) et d’une couverture anti-feu (en cas d’incendie dans la cuisine). Peu onéreux, ces équipements, utilisés, comme indiqué sur la notice, peuvent limiter considérablement les conséquences d’un début d’incendie. Retenez toujours qu’en matière d’incendie, ce sont les premières secondes et minutes qui sont les plus importantes. Aussi vite qu’arrivent chez vous les pompiers, toutes sirènes hurlantes, de précieuses minutes se sont déjà écoulées et l’incendie a déjà bien ravagé.

Une fois entré, le voleur, selon son profil tel que décrit ci-dessus, va chercher à s’approprier :

suqare-bullet si c’est un petit délinquant : tout ce qu’il peut revendre facilement (hi-fi, montre, appareil photo, PC, antiquité, etc.) pour ce faire il limitera ses recherches aux pièces principales car il agit par opportunisme.
suqare-bullet si c’est un professionnel : il fera un tour soigneux de tout l’immeuble à la recherche de bien précis (argent, bijoux, montres de valeur, etc.)

Quoi qu’il en soit, l’intrus va voyager dans votre immeuble. La présence d’un chien agressif peut limiter son périple et la durée de celui-ci. Malheureusement, les chiens de compagnie sont rarement de bons gardiens (hormis par leurs aboiements) et il n’est pas rare que des chiens, pourtant réputés pour leurs qualités de gardien, restent sans voix et sans réaction face à un intrus décidé, voire équipé.

Le plus sûr moyen de limiter la durée de l’intrusion est d’équiper l’immeuble de détecteurs (pour les emplacements optimaux voyez votre spécialiste en sécurité et défense d’immeuble).
Les bons détecteurs réagissent au mouvement et à la chaleur (du corps) via un détecteur infrarouge. Lorsqu’un détecteur réagit à des mouvements et de la chaleur, il envoie un signal à la centrale d’alarme (installée dans la maison) laquelle est programmée pour réagir. Le chien ou le chat peuvent rester à la maison même lorsque l’alarme est branchée, et vous pouvez sécuriser la maison la nuit et même le jour lorsque vous êtes présents sans qu’un passage aux toilettes ou à la salle de bains ne déclenche l’alarme. Renseignez vous auprès de votre spécialiste en défense d’immeuble.

La centrale peut, selon les modalités choisies : déclencher une sirène extérieure et ou intérieure, envoyer un signal par téléphone au propriétaire, à d’autres personnes désignées, à un centre de sécurité, à la police, etc.

Ce type de système d’alarme est très répandu et certains sites sur Internet proposent des « packs alarme » pour moins de 150€. Même si les prix se sont largement démocratisés depuis longtemps, pour ce prix, il est impossible d’acquérir un matériel efficace et de qualité (voyez votre spécialiste en système d’alarme et défense de bâtiments pour obtenir les meilleurs conseils en matière de choix de matériel et de configuration du système d’alarme).

Tous ces conseils et dispositifs sont de mise si vous avez une véranda. Par sa vaste surface vitrée, la véranda constitue une zone faible (en matière de défense) de votre bien, sauf si pour accéder de la véranda à l’immeuble, les dispositions évoquées ci-dessus ont été prises (c’est rarement le cas).

Votre spécialiste en défense d’immeuble peut aussi vous suggérer d’installer une ‘caméra espion’ pour surveiller une zone précise et filmer sans être détecté car ce matériel se veut aussi discret qu’efficace. Vous pouvez visualiser les images ‘live’ sur votre téléphone portable et les enregistrer.

Si vous êtes présents lors de l’intrusion, téléphonez d’abord à la police (tel portable ou fixe) puis allumez les lumières et faites du bruit (sans vous exposer).
Surtout évitez tout contact avec l’intrus, il peut être armé (arme blanche, arme à feu) et doté de mauvaises intentions (drogué en manque, etc.).

Si malheureusement, vous vous trouvez en contact avec l’intrus, faites ce qu’il vous
dit « donne les clefs de la voiture », « donne ton portefeuille, ta montre, etc. ». N’essayez pas de résister sauf en cas de légitime défense. Si vous êtes plusieurs personnes, évitez d’exposer plusieurs personnes (conseillez leur de s’enfuir et d’appeler les secours ou de bien se cacher).

Il existe aussi des ‘alarmes de poche’ qui sont des télécommandes qui envoient un signal d’intrusion à la centrale d’alarme, programmée à cet effet pour prévenir voisins, centre de télésurveillance, police, etc.

Pour être certain que votre défense de bien fonctionne toujours de manière optimale, les spécialistes en défense des bâtiments proposent généralement un ‘contrat d’entretien annuel’.

Il s’agit d’un contrat qui prévoit une visite annuelle d’un technicien spécialisé. Il réalise des tests pour contrôler le bon fonctionnement de vos systèmes de protection. Il répare les pièces défectueuses et change certaines pièces dès qu’elles ont atteint leur date limite d’utilisation.

Selon les contrats, le service et ou les pièces sont compris.

La défense de votre bien commence dès l’achat ou la construction de l’immeuble.
Vos bons réflexes, en matière de sécurité, ne coûtent rien et sont vos meilleurs alliés.
La sécurité n’est pas qu’une question d’électronique mais comprend aussi des éléments mécaniques souvent peu coûteux et très efficaces.

Résistez à la tentation d’équiper votre bien d’un pack ‘bon marché’. Ce qui parait ‘bon marché’ peut se révéler très cher s’il n’est pas efficace.

La défense de votre bien contre toute forme d’agresseur est une question de spécialiste.
Préférez les spécialistes que arborent la marque OPAL DEFENSE. Ils ont été sélectionnés pour leurs qualités professionnelles, leur sérieux et leur éthique.